actualités assurance autotarif assurance auto 2018

Le prix de l’assurance automobile a connu une hausse assez conséquente entre 2015 et 2017 sans que les automobilistes n’en comprennent les raisons. Depuis 2010, le tarif de l’assurance auto augmente en moyenne de 2% par an. Les nouvelles ne sont malheureusement pas meilleures pour l’année 2018.

Pourquoi les tarifs de l’assurance auto continuent-ils à grimper ?

La proportion des dépenses au chiffre d’affaires est appelée le « ratio de sinistres combiné », et dès lors qu’elle est supérieure à 100%, l’entreprise perd plus d’argent qu’elle n’en gagne.

Comme toute entreprise, les différentes compagnies d’assurance doivent maintenir des revenus plus élevés que les dépenses afin de rester viables. Les assureurs ne sont pas différents. Les compagnies d’assurance auto gagnent de l’argent des primes payées par les clients, mais en perdent lorsqu’elles remplissent leur obligation en indemnisant leur client. Elles ont également une foule de dépenses d’exploitation à payer, y compris la rémunération des agents et la publicité.

Malheureusement, les hausses de taux n’ont pas été efficaces pour combler l’écart entre les profits et les pertes. Tous les assureurs ont augmenté leurs revenus de primes émises en 2016 (principalement en raison des hausses de taux), mais ils ont quand même des ratios de sinistres combinés plus élevés. Même après trois solides années d’augmentation, elles ne perdent pas seulement de l’argent, mais en perdent de plus en plus.

D’autres causes peuvent être avancées pour justifier la hausse des tarifs de l’assurance auto, on citera : l’augmentation des catastrophes naturelles en 2015, l’utilisation croissante du smartphone au volant (SMS, applications etc), la hausse du prix des réparations automobiles.

Pourquoi les compagnies d’assurance automobile perdent-elles autant d’argent ?

Dans leurs états financiers, les compagnies d’assurance n’hésitent pas à accuser le mauvais temps comme une source importante de leurs pertes. Les réclamations globales, celles qui résulteraient de conditions météorologiques catastrophiques, peuvent atteindre en moyenne 1 384 euros par réclamation selon la Matmut. Mais il n’y a pas que les conditions météorologiques. Selon Allianz, les conducteurs ont de plus en plus d’accidents depuis une décennie.

Plus de catastrophes et plus d’accidents conduisent à plus de réclamations, donc plus de paiements des assureurs. En 2017, 22,2% des ménages avaient au moins une demande d’assurance automobile, tandis que 20,5% en 2014.

Combien coûtera l’assurance automobile à l’avenir ?

Il est difficile de déterminer avec certitude les prix d’assurance automobile futurs. Ce que vous paierez pour l’assurance automobile dans un proche avenir sera probablement plus que ce que vous payez maintenant. Et cela même si vous êtes un bon conducteur avec un coefficient bonus-malus de 0,5.

Pour 2018, la hausse prévue serait de +2% d’après Fact & Figures. Néanmoins des évolutions technologiques comme la voiture autonome pourra changer la donne avec des primes d’assurance à la baisse.

En bref

Les prix de l’assurance automobile devraient augmenter en 2018, selon les experts. Les raisons expliquant l’augmentation des taux sont les suivantes :

  • une augmentation du trafic routier notamment avec la baisse globale du coût du carburant (à relativiser),
  • une augmentation des réclamations d’assurance automobile dans les zones métropolitaines et de nouvelles voitures plus chères à réparer,
  • la distraction au volant devient un problème majeur dans l’industrie. Comme de plus en plus de conducteurs utilisent un appareil au volant, le nombre de réclamations d’assurance monte en flèche. Certains disent que même les commandes vocales peuvent causer de la distraction au volant. Gageons que la voiture autonome apparaîtra comme une solution à ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires